Archives du blog

Conversation avec le bonheur – Ou le dialogue intérieur, par Chloé Ansel

ISBN : 978-1-77076-197-1
Format : 144 pages, 6.0 x 9.0 po., broché,
papier intérieur crème #60, encre intérieur noir et blanc,
couverture extérieure #100 en quatre couleurs

Ce n’est pas le fruit du hasard si ce livre se trouve entre vos mains. Vous vous pensez peut-être en colère, triste, angoissé pour des raisons variées ? Vous pensez que le monde qui vous entoure n’est pas à la hauteur de vos espérances ? Vous rêvez de vous délier de toutes ces pressions qui vous accablent ? Sachez que la clef de cette délivrance est bien à votre portée. Si la case Bonheur semble s’éloigner de votre horizon, c’est que la défaillance de votre œil vous induit en erreur quant à sa véritable nature.

Parce que vous êtes l’acteur de votre quotidien, il vous est accessible de modifier chaque rôle joué sur la scène de votre vie, pour atteindre ce que tout un chacun recherche, le Bonheur.

À PROPOS DE L’AUTEUR :

Nièce du chanteur Jorge Munoz, Chloé Ansel a baigné dans la culture andalouse dès sa toute petite enfance. Elle a évolué dans un contexte religieux prononcé qu’est venu modérer l’apprentissage de la philosophie. Après des « événements personnels, graves ou bêtes », Chloé a décidé de se lancer dans la rédaction d’un livre, d’un essai précisément : « Qui l’on est ? Où l’on va ? Pourquoi ? » Dans des écrits qui mêlent philosophie et religion, elle tente de donner un sens à sa vie et pourquoi pas à celle des autres.

LIRE UN EXTRAIT ­­­­>>>>

PRIX : 18.90 $CA

Disponible au format numérique – 9.45 $ >>>>

Nouveaux propos sur le bonheur, par Georges Botet Pradeilles

nouveaux-propos_FrontISBN : 978-1-77076-068-4
Format : 144 pages, 6.0 x 9.0 po., broché,
papier intérieur crème #60, encre intérieur noir et blanc,
couverture extérieure #100 en quatre couleurs

Le titre « Nouveaux propos sur le bonheur » fait référence à la réflexion philosophique et littéraire d’Emile Chartier dit « Alain » qui écrivait en 1928 « Sur le bonheur » avec cette conception de l’homme dans une spiritualité toujours présente au-delà de ces réductions comportementalistes ou psychologisantes qui semblent nous satisfaire aujourd’hui…

Comment peut-on encore poser la question du bonheur dans notre époque matérialiste où l’individu lui-même devient un objet d’usage quasi consommable que l’analyse scientifique tente de réduire par une modélisation de ses conduites ? Le bonheur, il suffirait de recettes et d’un bon vouloir… Ou de l’un de ces thérapeutes dont la profusion et la diversité étonnerait nos anciens.

Mais l’acteur économique, l’être social, l’individu engagé dans sa vie affective, semble pourtant parfois désemparé malgré toutes les excellentes leçons dans un monde dont les repères symboliques traçant les appartenances et les partages de vie et de mort s’effacent peu à peu.

Que reste-t-il des bonheurs d’antan ? Que nous réserve cet avenir moins guerrier mais porteur de violences sournoises souvent destructrices ? Alfred de Musset prétendait que les deux grands secrets du bonheur étaient le plaisir et l’oubli.

Georges Botet Pradeilles ouvre sans cesse un questionnement sur cette nature intime du bonheur qui échappe au souci d’apparences de ce Moi que notre époque voudrait beau, fort et quasiment éternel. Peut-on vivre heureux dans cette illusion où il importe davantage de paraître que d’être ?

Chacun pourra trouver là ses repères au fil d’une lecture où l’acuité de la réflexion laisse souvent place aux déconstructions salutaires de l’humour. Rester désirant et serein avec cette intelligence de plus en plus nécessaire qu’exige notre époque trace au fil des propos une ligne entre pragmatisme et sagesse. L’auteur nous rassure et nous encourage en professionnel averti de l’accompagnement d’autrui…

Il n’y a ni méthode ni leçon à retenir, mais peut-être seulement une écriture décapante qui permet de mieux lire le monde déroutant d’aujourd’hui…

PRIX : 21.15 $CA

Disponible au format numérique – 10.55 $ >>>>

%d blogueurs aiment cette page :